Quelle gemme pour la bague de fiançailles ?

Bague de fiançailles solitaire

Passées de mode il y a quelques années, les demandes en mariage reviennent à nouveau sur le devant de la scène. D’où sans doute l’explosion de vente de bagues de fiançailles. Quelle pierre précieuse ou fine vous séduira le plus pour ce bijou ?

Les gemmes précieuses

Est-ce que, tout comme moi, lorsque l’on parle de solitaire, la première chose qui vous vient en tête est la bague de fiançailles avec un diamant ? Depuis que l’archiduc Maximilien de Habsbourg, vers la fin du quinzième siècle, a présenté officiellement à Marie de Bourgogne, sa future épouse, une bague sertie d’un gros diamant, cette pratique est dorénavant encrée dans les us et les coutumes. En effet, avant cette époque, particulièrement au Moyen Âge, ce bijou était un simple anneau dénudé d’ornements.

Néanmoins, toujours au quinzième siècle, Charles VII offrait déjà régulièrement ce type de bague à Agnès de Sorel, sa maitresse et favorite. Ainsi, si vous aussi faites partie des personnes qui désirent, coûte que coûte, respecter les traditions, je vous recommande d’opter pour un solitaire en diamant. Quant à moi, c’est surtout le côté chic et élégant de ce modèle qui me séduit le plus. Et pourtant le design de la bague est très simple. Mais n’est-ce pas là que réside toute la particularité des solitaires ?

Toutefois, même si le diamant est la pierre par excellence des bagues de fiançailles, de plus en plus de personnes s’orientent vers les autres gemmes précieuses. C’est par exemple le cas du rubis. En effet, en dehors de sa magnifique robe rouge, la pierre des rois véhiculerait également l’amour, le bonheur et la loyauté. D’où sans doute l’engouement des sultans et des maharadjahs pour le rubis.

Les pierres fines

Bagues fiançailles pierre fine

Le seul grand inconvénient avec les solitaires en diamant est leur coût assez élevé, surtout si la bague est en or jaune, rose, blanc gris ou en platine. C’est pourquoi chez certains bijoutiers, ces métaux précieux sont remplacés par l’argent, plus précisément le sterling 925. Personnellement, je n’ai rien à redire surtout si le bijou est très bien travaillé. Aujourd’hui, ces artisans rivalisent d’ingéniosité et de créativité dans l’optique de proposer des bagues de fiançailles à la fois design et esthétiques.

Les plus belles pièces que j’ai rencontrées jusqu’ici sont les modèles ethniques venant de l’Inde. Cependant, au lieu des pierres précieuses, ce sont les gemmes fines qui sont utilisées. En effet, comme le rubis, le diamant, l’émeraude ou encore le saphir sont difficilement accessibles, ces minéraux naturels offrent une belle alternative. De plus, il n’y a que l’embarras du choix puisque l’on recense actuellement près d’une trentaine de pierres fines différentes.

Parmi mes coups de cœur, de par sa transparence et sa couleur vert bleu pâle, je trouve que l’aigue-marine, qi ressemble à la topaze, trouve parfaitement sa place sur un solitaire. Sinon, toujours dans la gamme des transparents, le grenat et la citrine ne manquent pas non plus d’intérêt. Vous avez plutôt une préférence pour les minéraux opaques ? Jade, lapis-lazuli, turquoise ou encore onyx. Faites votre choix.

Écrit par Emilie le dans Les pierres précieuses

Partagez cet article

Laisser un commentaire

Nom

Adresse de contact

Commentaire

Code de sécurité : qsss2kqjp4