Quelle différence entre les pierres semi-précieuses et les pierres fines ?

A chaque fois que je fais l’acquisition de nouveaux bijoux, je n’achète que les modèles qui sont sertis de pierres fines, qu’on nomme aussi pierres semi-précieuses. Mais qu’entend-on par pierre fine et pierre semi-précieuse ?

Il n’y a pas de différence entre pierres fines et pierres semi-précieuses

Comme nombreuses d’entre vous, n’étant pas du tout une gemmologue professionnelle, j’ai mis un peu de temps pour comprendre que pierre semi-précieuses et pierres fines sont en fait les mêmes désignations pour qualifier toutes les gemmes qui ne sont pas des précieuses.

Pour cause, comme mon bijoutier n’a tout simplement pas encore intégré les mots pierres fines dans son jargon professionnel, j’ignorais l’existence de cette appellation. Et c’est seulement lors d’une discussion avec une connaissance passionnée de gemmologie que j’ai su que depuis quelques années le mot "fine" s’utilisait en fait pour qualifier ces pierres et que le terme "semi-précieuse" est dorénavant caduc.

Très curieuse, je me suis alors immédiatement renseignée là-dessus. Ainsi, l’entrée en vigueur du Décret n° 2002-65 du 14 janvier 2002 se portant sur les perles et les pierres gemmes prohibe effectivement l’usage des termes "semi-fins" et "semi-précieux" qui ont laissé leurs places à pierres fines. Bénéficieront donc de cette appellation toutes les gemmes de formations naturelles, les perles fines et de cultures, ainsi que l’ensemble des substances organiques couramment utilisées dans l’univers de la bijouterie et de la joaillerie que ces dernières soient végétales ou animales. Mais seront également concernées les gemmes artificielles et synthétiques, sans oublier les imitations de perles et de pierres fines.

Pierre Oeil de Tigre

Petit guide des pierres fines

Par ailleurs, lorsque vous vous rendez chez votre bijoutier, ou encore sur des sites de vente en ligne, ne vous étonnez pas de rencontrer le terme "semi-précieux". En effet, ce terme est encore couramment très utilisé par de nombreux professionnels.

En ce qui me concerne, je trouve que les mots pierres fines conviennent à merveille à ces gemmes qui sont depuis longtemps restées dans l’ombre des pierres précieuses. Bien sûr, la qualité d’une citrine, d’une turquoise, d’une pierre de lune ou encore d’un onyx n’égalera jamais celle d’un diamant, d’un saphir, d’un rubis et d’une émeraude.

Toutefois, pour moi cette appellation met un peu plus en valeur ces pierres. Mais quelles sont les gemmes qui entrent dans la catégorie des pierres fines ? Pour toutes les personnes qui l’ignorent encore, ce sont toutes les pierres extraites des mines, ainsi que des gisements naturels et qui ne sont pas considérées comme des gemmes précieuses. J’écarte bien sûr les pierres synthétiques ou d’imitation.

Seulement, comme il y a tellement l’embarras du choix dans les pierres fines naturelles et que leur prix reste tout de même abordable, j’ai une grande préférence pour ces gemmes. Pour finir, voici une petite liste non exhaustive des pierres fines : l’agate, l’aigue-marine, l’améthyste, la cornaline, les grenats, le jaspe, le lapis-lazuli, les opales, le quartz, la tourmaline, le zircon…

Partagez cet article

2 commentaires